Nant de Drance: La Centrale de Pompage-Turbinage Nant de Drance est considérée comme la plus puissante d’Europe, avec une production d’électricité de 2,5 milliards de kWh par année.

L’ouvrage est gigantesque, la caverne des machine presque aussi haute que le Palais fédéral. Et pour les entreprises impliquées, les défis sont tout aussi colossaux. Pour ABAG, ils sont surtout d’ordre logistique. A lui seul, l’acheminement de la grue dans la caverne des machines par la galerie, en décembre, a constitué une prouesse technique.

La centrale de pompage-turbinage est souterraine. Elle est située dans une caverne, entre les lacs de retenue d’Emosson et de Vieux-Emosson. La centrale est conçue pour produire de l’électricité pendant les pics de consommation, et compenser la production d’électricité irrégulière et variable issue des nouvelles énergies renouvelables.
Quand la consommation d’électricité est élevée, l’eau est précipitée depuis le lac de Vieux-Emosson vers la centrale souterraine, à travers deux puits verticaux d’une longueur de 425 mètres. Là, elle est turbinée, puis déversée dans le lac d’Emosson. A l’inverse, quand la demande en électricité est faible, l’eau du lac d’Emosson est pompée vers le lac de Vieux-Emosson. La centrale Nant de Drance permet ainsi de stocker l’énergie produite en excédant. 
L’ouvrage est gigantesque, la caverne des machines presque aussi haute que le Palais fédéral. Les défis pour les entreprises sont tout aussi colossaux. Pour ABAG également, ils concernent surtout la logistique. Comme dans le cas du tunnel de base du Saint-Gothard, les accès aux chantiers sont limités, en termes de localisation comme de délais. ABAG entamera les premiers travaux sur place en octobre.