ALPIQ BURKHALTER TECHNIK AG désormais filiale d’Alpiq InTec à 100% et totalement intégrée à Kummler+Matter. Le Directeur d’ABAG Peter Zweifel devient celui de Kummler+Matter.

Le groupe Burkhalter a cédé à Alpiq InTec les parts qu’il détenait dans ALPIQ BURKHALTER TECHNIK AG, soit 50% de la société, avec un effet rétroactif au 31 décembre 2017. Alpiq InTec intègrera totalement ALPIQ BURKHALTER TECHNIK AG à Kummler+Matter AG, une filiale d’Alpiq InTec.

La continuité est assurée pour tous les collaborateurs, clients et fournisseurs. Tous les accords et contrats en cours sont repris dans leur intégralité.

Cette intégration à Kummler+Matter, l’une des meilleures entreprises suisses de technologie énergétique et ferroviaire dont le chiffre d'affaires avoisine les 150 millions de CHF et qui est présente sur 12 sites en Suisse (celui de Brigue vient d’ouvrir) vise la création de synergies.

Entreprise totale et générale, ALPIQ BURKHALTER TECHNIK AG est spécialisée dans les installations électrotechniques de tous types d’infrastructures à construire, de la planification à la construction; des compétences qui font d'elle, en tant que spécialiste de l’énergie, de la communication et de la circulation, le complément idéal au modèle commercial de Kummler+Matter AG.

Le parcours commun des deux sociétés aboutit à une véritable situation «gagnant/gagnant» pour tout le monde. Les perspectives commerciales se complètent tandis que l’offre proposée aux clients et fournisseurs sera plus vaste et plus complète. De nouvelles opportunités s'offrent également aux collaborateurs.

La construction du tunnel de base du Saint-Gothard a notamment prouvé que la collaboration fonctionnait parfaitement. Les deux sociétés ont travaillé main dans la main à la conception et au montage des installations de technique ferroviaire du plus long tunnel ferroviaire au monde.

Légende photo: Les installations de technique ferroviaire du tunnel de base du Saint-Gothard ont démontré qu’ALPIQ BURKHALTER AG et Kummler+Matter étaient parfaitement complémentaires.
Photo: Daniel Boschung

A côté des travaux qu’elle mène sur l’A9, au niveau du contournement sud de Viège et de son nouveau mandat d’élargissement du contournement nord de Zurich, ABAG a également démarré les installations dans la caverne des machines de la centrale de pompage-turbinage de Nant de Drance. L’entreprise apporte ainsi la preuve de toute la palette de son savoir-faire: tunnel de base du Saint-Gothard pour la construction ferroviaire, contournement nord de Zurich et contournement sud de Viège pour les tunnels routiers et Nant de Drance dans le domaine des centrales.

ABAG met les gaz ABAG est engagée dans l’élargissement du contournement nord de Zurich. Elle fournit et installe 138 coffrets de distribution électrique, tire 29 215 mètres de câble PUR-PUR, monte plus de 100 kilomètres de tracés de câbles et tire plus de 50 kilomètres de conducteur de mise à terre. Le volume de commande s’élève à 11 millions de francs. 

Mais ce n’est que la moitié du mandat. ABAG a par ailleurs obtenu l’adjudication pour la livraison et l’installation de 271 armoires électriques, 12 installations USV, 66 000 mètres de câbles d’installations et 20 000 mètres de câble FO. Elle est également responsable de l’exploitation et de l’entretien de la technique de commande.

En 1990, le contournement nord de Zurich, une section de l’A1, affichait un trafic quotidien d’environ 60 000 véhicules. Aujourd’hui, ce sont plus de 100 000 véhicules qui roulent sur le tronçon d’autoroute entre l’échangeur de Limmattal et celui de Zurich nord. 

Pour maîtriser le volume du trafic, le tronçon sera élargi à trois voies d’ici 2025 entre l’échangeur de Limmattal et celui de Zurich nord, ce qui devrait permettre le passage quotidien de 140 000 véhicules. Les travaux démarrent en octobre 2016.

D’une longueur de 3250 mètres, le tunnel de Gubrist va lui aussi être complété, côté nord, par un troisième tube à trois voies. Les tubes existants feront ensuite l’objet d’une réfection. Pour de plus amples informations sur le contournement de l’A1 (en allemand)
www.nordumfahrung.ch.

A côté des travaux qu’elle mène sur l’A9 et au niveau du contournement sud de Viège, ABAG a commencé à procéder aux premières installations dans la caverne des machines de la centrale de pompage-turbinage de Nant de Drance. L’entreprise démontre ainsi toute la palette de son savoir-faire en matière de construction souterraine: tunnel de base du Saint-Gothard dans le domaine de la construction ferroviaire, contournement sud de Viège dans le domaine de la construction routière et Nant de Drance dans le domaine des centrales.

  • La caverne des machines a beau être immense, le véhicule de transport de la grue avait de la peine à manœuvrer.

Gros mandat pour ABAG: Après le tunnel de base du Saint-Gothard, ABAG s’attaque à un nouveau projet d’envergure. A la centrale de pompage-turbinage de Nant de Drance, près de Martigny, en Valais, des travaux sont en cours depuis plusieurs années. 17 kilomètres de galeries ont été construits et 1,7 millions de mètres cube de roches ont été excavés. Le gros œuvre est à présent terminé.

En 2019, au bout de plus de dix ans de travaux, la centrale de pompage-turbinage la plus puissante d’Europe devrait être reliée au réseau et produire chaque année 2,5 milliards de kWh d’électricité. A présent, c’est au tour d’ABAG d’intervenir et de mettre en place les installations pour les besoins propres et la technique du bâtiment, mais aussi d’assurer diverses prestations connexes du domaine de la construction. La valeur de l’ensemble avoisine 70 millions de francs. En savoir plus.